En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. Explications et gestion des paramètres

Pédaler en Angleterre

La partie britannique s’appuie sur le réseau national des itinéraires cyclables (National Cycle Network) en particulier les routes 2, 21 et 20.

L'itinéraire de l'Avenue Verte en Angleterre

Le site de l’organisation Sustrans et son App fournissent une cartographie très précise des itinéraires.

Tout comme en France, l’itinéraire anglais emprunte un assemblage de petites routes et de voies vertes, balisées « Avenue Verte » de Newhaven jusqu’au centre de Londres. Il traverse la jolie campagne anglaise avant de rejoindre la capitale par des pistes agréables.

 

Globalement l’itinéraire anglais est accessible à tous avec quelques courts passages réservés aux cyclistes expérimentés.

 

Une très agréable variante est proposée au début du parcours afin de rejoindre Brighton. Une autre variante permet de relier la charmante ville thermale de Royal Tunbridge Wells.

Tout comme en France, il est possible d’embarquer facilement les vélos dans les trains. Pour rappel, les gares apparaissent sur les cartes des tronçons et étapes.

 

Les deux tronçons britanniques sont :

Concernant les services l'équivalent du réseau Accueil Vélo côté britannique s'appelle ©Cyclists Welcome, les hébergements et sites touristiques équipés de ce label vous garantissent les mêmes services qu'un endroit labélisé Accueil Vélo en France.

 

  • De nombreuses informations complémentaires sont délivrées dans le guide Chamina Paris-Londres à Vélo indispensable pour réussir votre parcours sur l’Avenue verte London - Paris.

 

Don’t panic ! Pensez à rouler à gauche

 

Dessin de B. Deubelbeiss

À la sortie du ferry, il faut immédiatement s’accoutumer à la circulation inversée puisqu’ici on roule à gauche. On sera particulièrement vigilant aux intersections et dans les ronds-points où les véhicules viennent de la droite.

Prudence pour les portions sur les routes secondaires qui connaissent ici un trafic très dense, bien que moins rapide qu’en France. Il faut évidemment respecter le code de la route, équivalent à celui en vigueur en France.