Témoignage - Pays de Bray
Témoignage - Senslis
Témoignage - Diepe sous la pluie
Témoignage - Pâtis de Fromentelle
south

A deux sur la partie française de l'Avenue Verte London-Paris

De Bois-Colombes à Dieppe en passant par les bords de l'Oise

Céline et Tanguy sont adeptes du vélotaf depuis plusieurs années et ils avaient envie de tester une randonnée à vélo depuis longtemps. Ils nous racontent.

 

La préparation

Pendant les vacances de Pâques 2019, nous avons pu enfin organiser cela, tous les astres étaient alignés ; grand week-end de cinq jours devant nous, grand-mère pour garder nos filles, beau temps.
Notre choix s’est porté sur l’Avenue Verte London-Paris, par la variante des bords de l’Oise qui présente l’immense avantage d’un départ au pied de chez nous !

La semaine précédant notre départ nous a permis de nous préparer : achat de kit de réparation et de capes de pluie, révision des vélos, provisions, le guide Paris-Londres des éditions Chamina, la carte de l’itinéraire.

Comme nous n’avions pas prévu l’itinéraire suffisamment à l’avance, beaucoup de gîtes et chambres d’hôtes étaient déjà complets en ce week-end de Pâques.
Cela nous a donc forcé à découper notre parcours en fonction des hébergements encore libres. Ainsi, nous avons commencé avec trois grosses étapes suivies de deux beaucoup plus petites.
Départ donc le samedi 20 avril, à 2 vélos, nos sacoches sous le soleil.

Vélo prêt pour l'aventure

 

Etape 1 : de Bois-Colombes à Persan-Beaumont-sur-Oise, à peu près 67km prévus

Passage par Rueil-Malmaison, Maison Lafitte, Conflans-Ste-Honorine, Cergy, Auvers-sur-Oise, l’Isle-Adam.
Départ en bas de notre immeuble et traversée de Colombes pour rejoindre la promenade bleue du parc Lagravère. Très agréable, un peu de monde. Nous passons la passerelle de la Darse de Nanterre les vélos à la main, pas très pratique avec le poids des sacoches, mais bon on est encore bien frais !
Lors de cette première étape, nous avons perdu pas mal de temps. Dans plusieurs villes, le signalement de l’Avenue Verte London-Paris est mal fait, en particulier à Maison-Laffitte où il nous a fallu nous arrêter plusieurs fois pour chercher notre chemin. En arrivant à Conflans-Ste-Honorine nous avons pris la mauvaise direction et avons dû rebrousser chemin.
Traversée vallonnée d’Auvers-sur-Oise. Nous sommes arrivés en retard sur notre planning. Arrivée à Persan à 19h, avec une chambre d’hôtel près de la gare.
Dîner à Beaumont dans un resto, jolie ville un peu à l’abandon.

Cette étape est un chouette parcours. Attention à ne pas se précipiter aux intersections ! Nous avons trouvé que les indications du guide ne permettaient pas de s’orienter facilement notamment à Maison-Laffitte, Conflans-Ste-Honorine, et Cergy. Nous nous sommes rajoutés facilement 15 km à cause de nos décisions trop précipitées !

 

Etape 2 : de Persan à Agnetz, environ 75km

Cette étape est superbe, elle est très variée, tant sur le plan des paysages que sur le plan des routes empruntées. Passage très agréable en forêt ainsi que dans les allées chics et résidentielles de Chantilly. Des merveilles architecturales sur le trajet ; Abbaye de Royaumont, château de Chantilly, cathédrale de Senlis.
Arrêt à Pont-Ste-Maxence pour boire un verre. Pour finir par une montée raide mais heureusement brève à Clermont !
Hôtel à Agnetz, dans une zone en bordure d’autoroute avec repas pris au McDo !

Senlis

 

Etape 3 : d’Agnetz à St-Quentin des Prés, 64km

Etape qui roule très bien, avec des voies en site propre et une voie cyclable aménagée le long d’une départementale. On a avalé les kilomètres ce jour là !
Visite de la cathédrale de Beauvais. Nous avions réservé une chambre d’hôtes dans la campagne près de Gournay-En-Bray, à St Quentin-des-Prés : le Pâtis de Fromentelle.  Ca grimpait pas mal, pas facile en fin d’étape, mais le cadre valait le détour !

Pâtis de Fromentelle

Etape 4 : de St Quentin-des-Prés à Neufchâtel-en-Bray, 46 km, passage par Forges-les-Eaux

Traversée d’un champ depuis notre chambre d’hôtes pour rejoindre le parcours. Campagne en début d’étape, l’Avenue Verte London-Paris emprunte des petites routes vallonnées qui nous mènent de villages en villages. De jolies collines avec des pâturages verdoyants.
A partir de Forges-les-Eaux, le trajet s’effectue sur une ancienne voie ferrée transformée en voie verte. Le paysage se déroule aux alentours. Nous croisons sur cette voie de nombreux promeneurs, des familles qui se promènent en vélo, rollers ou à pieds.
Arrivée à Neufchâtel-en-Bray dans l’après midi. La ville est agréable et un possède un beau marché aux fromages.
Après l’effort, le réconfort, à l’hôtel-restaurant Les Airelles.

Pays de Bray

 

Etape 5 : de Neufchâtel-en-Bray à Dieppe, 36km

Toujours sur la voie verte, ça roule très bien. Entrée à Dieppe par la côte via Martin-Eglise. Cette variante grimpe mais ça en vaut la peine. Nous avons fait une petite halte devant le monastère Ste Marie et avons admiré son clocher original.

Eglise Sainte Marie

A peine arrivés à Dieppe, la pluie se met à tomber, nous avons mangé sur le port puis sous avons visité la ville, son musée et nous sommes promenés sur la plage.

Pas de nuit sur Dieppe, retour au bercail avec le train direction Paris-St-Lazare.

Dieppe

Bilan de cette première cyclo-rando

Le bilan de cette première randonnée est super positif.
Je trouve que l’Avenue Verte se prête parfaitement à une première expérience. Le parcours est diversifié et très roulant dans l’ensemble. Il ne comporte pas de difficultés particulières.
Les paysages sont beaux et variés, on croise beaucoup de sites intéressants sur le plan architectural.
Le rythme d’une rando à vélo est parfait pour découvrir une région.
Il me tarde de remonter sur les pédales pour une nouvelle destination !

Retour en train

Parcours à la carte