Témoignage Hélène La forêt du Halatte © Hélène Berthe
Témoignage Hélène - Senlis © Hélène Berthe
Témoignage Hélène - Vers le Catenoy © Hélène Berthe
south

Périple sur la Boucle de l'Oise et du Vexin

Hélène nous raconte son périple à vélo sur la Boucle de l'Oise et du Vexin.

Grande baroudeuse, Hélène a choisi le temps d'un long week-end de voyager à vélo non loin de chez elle, sur la boucle de l'Oise et du Vexin.

Paysage du Vexin


Pourquoi avoir choisi de pédaler sur la boucle de l’Oise et du Vexin ? en combien d’étapes l’avez-vous réalisée ?

    J'ai choisi cet itinéraire pour sa proximité avec mon lieu de vie et sa configuration en boucle. Comme je ne disposais que de quelques jours, j'ai priorisé la facilité logistique.

De plus, sur le papier l'itinéraire semblait avoir un bon ratio voies vertes/voies partagées. Comme j'apprécie particulièrement les petites route de campagne et de forêt, ça a conforté mon choix de destination.
Après bien sûr, il y avait la curiosité touristique pour la vallée de l'Epte, les bords d'Oise et le Parc du Vexin.

J'ai passé un petit 4 jours sur la boucle de l'Oise et du Vexin.

 

Comment avez-vous accédé à l’itinéraire ?

J'ai profité de l'interconnexion entre l'Avenue Verte London-Paris et La Seine à Vélo pour partir directement de chez moi en pédalant.

 

Niveau difficulté, vous en avez pensé quoi  ?

De Gasny à Gisors, l'itinéraire suit une voie-verte bien aménagée et ouverte sur le paysage. Le tronçon est bien roulant, sécurisé et agréable.

    A partir de Gisors, on passe sur des routes partagées et l'itinéraire devient un peu plus physique. Il y a quelques belles montées et descentes, mais le cadre en vaut la peine : route ombragée sous les bosquets, passages à travers champs, belles traversées de villages. J'ai beaucoup aimé cette section.

A St Germer de Fly, j'ai choisi de continuer sur l'itinéraire en voie partagée pour profiter des petites routes de campagne et du charme des centres-bourgs. Il y a encore un peu de relief jusqu'à Beauvais, mais le cheminement est agréable et apaisé.

L'accès au centre de Beauvais se fait de manière sécurisée via une voie verte. Je me suis un peu perdue dans le centre-ville, mais j'en ai profité pour découvrir les lieux.

Côté Est, la sortie de Beauvais est moins bucolique : On parcourt une bande cyclable le long d'une départementale, à proximité d'une nationale. Le cheminement est sécurisé, le revêtement roulant mais côté paysager (et sonore), c'est un peu décevant.

A Bresles, une voie verte plus paysagère emmène à Clermont. Puis on retombe sur des départementales apaisées à travers champs.
L'arrivée sur Pont Sainte Maxence est un peu éprouvante par contre : Même en voie sécurisée, on subit un peu la circulation automobile et la zone commerciale.

A Partir de l'Eglise de Pontpoint, et après avoir monté une belle côte (!), on retrouve un cadre calme et charmant au travers de la forêt d'Halatte. Une route forestière asphaltée mène quasiment jusqu'à Senlis.

Avant d'arriver au château de Chantilly, l'itinéraire ressemble plus à une trace de randonneur qu'à une voie vélo, mais reste correctement cyclable.

Un peu après Asnières-sur-Oise et jusqu'à L'isle Adam, l'itinéraire emprunte des chemins de halage peu aménagés : le revêtement fait de sable, de racine et de pierre est contraignant et fatiguant. Je n'ai pas trop profité des bords d'Oise, trop occupée à regarder ma roue pour éviter les obstacles.

De l'Isle Adam à Cergy, la route redevient bien praticable.

L'entrée et la sortie de Cergy sont très agréables et bien aménagés.

Dans le Parc du Vexin, le revêtement alterne entre asphalte, stabilisé, sentier. Les parties plus "sauvages" (ornières de randonneurs) peuvent être contournées en suivant la route auto (apaisée). Le parcours est apaisé et ouvert sur le paysage jusqu'à Bray-et-Lû.

Vers le Catenoy

Côté organisation : services, nourritures, hébergement sur la boucle ?

Pour l'eau, les cimetières des villages permettent de recharger régulièrement les stocks. Côté nourriture, j'avais emmené quelques provisions dans les sacoches et les boulangeries croisées sur le chemin ont permis d'agrémenter les repas.

Pour l'hébergement, des campings permettent de faire des stops bien équilibrés (à condition de bien rouler), sauf dans la partie du Vexin où il faut prévoir une alternative.

 

Comment avez-vous trouvé le jalonnement et la signalétique ?

Globalement correct, même si parfois il faut jeter un œil à la carte. A l'approche et dans les villes notamment, il manque parfois des indications; et les boucles touristiques créent un peu de confusion dans le cheminement.
Entre Chantilly et Auvers sur Oise, l'itinéraire n'est pas très lisible, je me suis souvent arrêtée pour vérifier le chemin.

 

A qui conseillerez-vous cette boucle ?

    La boucle dans son ensemble, plutôt à des cyclistes un peu expérimentés

(à cause du relief, de la distance entre les différents campings et des sections plus "circulées" et moins bien jalonnées).

 

Et si vous deviez choisir un top 5 des lieux préférés sur cette boucle ?

  •     Pour le paysage et ses petits villages : Le pays de Bray
  •     Pour le côté urbain : Beauvais : agréable surprise quant à la ville dans son ensemble! Et petit bonus pour l'association BeauVélo, pour ses actions et ses indications qui m'ont remise sur le bon chemin!
  •     Pour l'accueil : Le camping de la Trye à Bresles
  •     Pour l'ambiance : Senlis : très joli, parfait pour une balade en ville et une pause repas
  •     En portion : Le chemin entre Villarceaux et Bray-et-Lû dans la brume et la fraicheur du petit matin

Senlis

 

Parcours à la carte

Vous avez aimé ? Vous aimerez surement ça aussi...

Alors convaincu(e) ?